Akael, fournisseur de contenus.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 21 novembre 2007

De pire en...

NerdTests.com says I'm a Highly Dorky Nerd King. What are you? Click here!

lundi 17 septembre 2007

Mème... 5 raisons pour lesquelles je blogue

Patrick comme à son habitude, n'écoutant que son courage, essaye de me refiler un de ces mèmes que toute la blogosphère d'ici et d'ailleurs est obligé de subir de façon régulière. Il s'agit des cinq raisons pour lesquelles je blogue.

Cette idée me chagrine maintenant depuis le 12 septembre, jour où Google Reader m'apporta la mauvaise nouvelle. En fait, il y avait quelque chose qui clochait, je le sentais au plus profond de moi. Ce n'est pas très loin vu ma taille aussi je savais que je trouverai rapidement. Après quelques jours de recherches aussi laborieuses qu'infructueuses... Non en fait je le reconnais, j'avais complètement oublié cette histoire jusqu'à il y a une dizaines de minutes. Comme toutes les semaines je me suis approché de mon outil de publication pour mettre en ligne sur mon phlog, à la disposition de mes fans affamés (un membre de ma famille et un ami d'enfance à moitié aveugle) une de mes incroyables œuvres d'art. J'étais donc tranquillement en train d'affiner le code html nécessaire pour mettre en ligne cette photo (c'est à dire cliquer sur deux liens dans Flickr) quand je me suis souvenu de cette histoire louche...

Cinq raisons pour lesquelles je blogue ?

Allons donc ! Il n'y a qu'une seule raison et il suffit de lire le texte publié a droite de mon site. Oui ! là, juste sous le titre "Ceci n'est pas un blog".

dimanche 12 août 2007

Tremblement de terre dans la blogosphere hispanique (et à Madrid).

Ce matin vers 10 heures (exactement 09:47 selon El País) un tremblement de terre de 5.1 sur l'échelle de Richter (épicentre à Ciudad Real) a secoué l'Espagne et une bonne partie de la blogosphère espagnole. On signale... aucun blessé et tout au plus des fissures dans les murs de quelques vieux immeubles.

Le premier "média" à en parler fut Meneame, un clone de Digg en espagnol, vers 10h10. Quelques autres blogs signalèrent cet incident pratiquement en direct (avant 10h30 j'étais déjà au courant par mon Google Reader alimenté entre autres par Las penas del Agente Smith qui signait son billet à 09h52). Les premiers sites de grands médias espagnols à en parler furent El Mundo et El País mais après midi (bien après 14 heures pour El Mundo).

A 17h... plus de 900 blogs en parlent d'après Technorati.

Les tremblements de terre (au dessus de 5) sont extrêmement rares en Espagne et un tremblement de terre perceptible dans toute la péninsule est un évènement médiatique comme on peut le voir. C'est vrai que le mois d'aout fait que toute nouvelle sortant de l'ordinaire arrive aux premières pages même si elles n'ont rien de dramatique.

Billet d'Akael, fournisseur de contenus.

lundi 30 juillet 2007

El jueves, suite à la caricature censurée.

El Jueves, le magazine qu¡ sort les mercredis publie un spécial (je crois qu'il en sort un par trimestre). J'avais déjà écrit sur ce magazine satirique et de sa mise sous séquestre ici et ici ; et plus anciennement pour d'autres raisons .


Le magazine sera donc mercredi prochain un spécial "séquestre" ou même la devise change : ce n'est plus le magazine qui sort les mercredis mais le magazine qu'on séquestre les vendredis.




Sous le titre "El Jueves : Nous sommes dangereux !" Les personnages de la caricature (de gauche à droite, un mari violent, un terroriste basque et un terroriste islamique) crient à la mascotte du mag : "Vous êtes allé trop loin !".
Dimanche dernier, Mario Vargas Llosa a publié un texte dans un journal espagnol critiquant le magazine et en montrant un très grande méconnaissance du dossier. Entre autres perles, il déclare que l'auteur de la caricature est un inconnu et que sans cette séquestration la caricature n'aurait été vue que par les quelques milliers d'acheteurs habituels du magazine. Il en vient même a dire qu'il s'agit d'une atteinte à la vie privée des princes d'Espagne... alors qu'il ne s'agit pas d'une photo, c'est juste une caricature !

Le directeur du Jueves est assez énervé, il trouve que son magazine, vendu en moyenne à cent mille exemplaires et qui n'avait été séquestré auparavant que deux fois dans son histoire (et les deux fois avant que la démocratie espagnole soit réellement en place, peu après la mort de Franco), est plutôt maltraité par la presse dans cette histoire. La plupart des commentateurs espagnols de l'affaire essayant mollement de défendre la liberté d'expression mais... en précisant bien qu'ils trouvent la blague grossière, le magazine en général plutôt nul et le dessinateur mauvais (à la limite ils accuseraient presque le magazine de l'avoir fait exprès pour relancer leurs ventes) et de toute façon la famille royale espagnole est digne, intouchable et sacrée.

En tout cas tout le monde est d'accord sur un point, c'est l'existence même de la monarchie espagnole le seul débat qui a été relancé par cette affaire !


mardi 24 juillet 2007

El Jueves publie une rectification.

Suites aux évènements de la semaine dernière, j'en avais parlé ici, le magazine satirique "El Jueves" a fait revenir son site web en ligne quelques heures. Par erreur ? j'ai pas eu le temps de le voir, mais le site aurait complètement changé. Il était (d'apres Mangas Verdes) totalement refait à neuf et très orienté web 2.0. En tout cas cela a donné le temps nécessaire pour enregistrer la nouvelle une.


(Traduction rapide : "Rectification ! Celle-ci est la couverture qu'on voulait publier").




Comme quoi, l'erreur est humaine.

Via : Escolar

vendredi 20 juillet 2007

Caricatures censurées : El Jueves, Del Olmo et le moule.

Le magazine satirique "El Jueves" dont j'avais déjà parlé ici nous gratifie cette semaine (depuis mercredi car contrairement a ce que laisserait penser son nom, le magazine en question ne sort pas en kiosque les jeudis mais les mercredis) d'une couverture très explicite (oui, encore).

(traduction rapide, titre : 2500€ par enfant*, homme : tu te rends compte, si tu tombes enceinte... ça aura été le plus près de bosser que j'aurais été de ma vie). On reconnaît sur la caricature, en faisant quelques efforts, deux membres très en vue de la famille royale d'Espagne.


Un juge espagnol de la "Audiencia Nacional" (juridiction extraordinaire chargée entre autres des cas de terrorisme, pour plus d'info lire le toujours excellent Eolas) a décidé d'interdire le numéro, de le pilonner et de rompre le moule ayant servi a le faire... ce qui montre a quel point la justice espagnole est à jour sur ce qui se passe réellement dans le monde moderne (je ne médirai pas sur le terme "rompre le moule", très archaïque pour les éditeurs mais qui peut être dans les tablettes des juristes espagnols). Évidemment dans un élan unique, tout ce qui compte comme blogueurs hispanophones  de renom publient quelque chose sur l'affaire... et affichent l'image.

Source : Quelques journaux espagnols dans leur version en ligne
Via : (blogosphere espagnole dans son ensemble).

Des journaux français commencent a en parler : 20minutes.fr et nouvel obs

* Le premier ministre espagnol a promis pour chaque naissance a partir du debout de ce mois de juillet un chèque de 2500€.


Actualisations.
21/07/2007: La police espagnole a effectivement demandé le moule à l'imprimeur (c'est 20 minutos qui le raconte). Face à son inexistence, ils ont demandé les données informatiques (que l'imprimeur reçoit par FTP, a peu près 6 Go d'après le 20 Minutos), les ont gravés sur un DVD et ont détruit les données en possession de l'imprimeur.

22/07/2007 : La policejustice espagnole a demandé ce matin au magazine de fermer leur site car rester en ligne pourrait être un délit. Ils ont obéi.

23/07/2007 : La vice-présidente du gouvernement espagnol croit que la séquestration d'un magazine déjà publié est une solution "d'une autre époque". Par contre sur le fond, elle ne dira rien car la justice "est indépendante".

Pour en finir : J'ai écrit sur les suites de l'affaire et conclu .

mardi 3 juillet 2007

Cthulhu : Au delà de quelques tentacules.

C'est le genre de vidéo qui crée des vocations. Je m'en souviens d'une ou on voyait une souris des champs qui habitait une vielle canette de cola et comment elle rentrait tranquillement par l'ouverture classique de ces récipients. Je crois qu'elle ne survivait pas à madame Chouette.

Source : alt1040 Voir : http://sunfox.org/blog/2006/09/26/u...

vendredi 8 juin 2007

Pierre Tombale


QuizGalaxy!

'What will your obituary say?' at QuizGalaxy.com

mercredi 23 mai 2007

25 mai - jour de la serviette (Towel day pour les puristes)

Ce 25 mai, comme tous les 25 mai depuis euh... 2001, sera le jour de la serviette. Vous ne savez pas ce que ce jour représente ?

DON'T PANIC !

Le 11 mai 2001, le seul homme ayant trouvé la seule réponse importante pour notre planète rejoignit les néandertals . Cette réponse est

42

et l'homme est évidemment Douglas Adams. Comme commémoration, le 25 mai on se doit de suivre les préceptes des autostoppeurs galactiques en prenant avec soi une serviette pendant toute la journée. Enfin, vous pouvez aussi prendre une photo de vous avec une serviette dans un endroit incongru.

Ils en parlent :

Mitose mentale

Cambalache

Mais cette date (recentrons nous un peu quand même sur la pseudo-ligne éditoriale de ce non-blog) est aussi en Espagne le jour le plus important de l'année... pour les geeks, depuis euh... 2006. C'est le même jour... et ce n'est (peut-être) pas un hasard.


"El día del orgullo friki" que je traduirais génériquement par le jour de la fierté geek (ou Geek Pride, même si en fait c'est plutôt la Freak Pride mais on peut pas demander a un espagnol de comprendre la nuance séparant un freak, un nerd et un geek). En plus de la commémoration de la mort de Douglas Adams, on commémore la première de Stawars (I qui deviendrait plus tard IV tout en ayant toujours été le IV à ce qu'il dit, mais les geeks n'ont plus vraiment confiance en Lucas depuis Jar Jar Binks). Et cette date a été choisie en Espagne pour revendiquer la fierté d'être un geek :

Pour qu'on cesse de voir les geeks comme des grands enfants ! Parce que tout geek a le droit (et même le devoir !) de faire la queue pendant des heures pour voir un film, d'acheter des figurines de japanime, de prendre le métro en lisant un Spiderman ou d'essayer de contrôler le monde (ou du moins d'essayer de prendre le contrôle du serveur d'en face).

Voir le Manifeste du jour de la fierté Geek. Lien en Espagnol.

mardi 22 mai 2007

Comment dévergonder la ménagère de moins de 50 ans (les plus de 50 y ont droit aussi faut pas croire) sans en avoir l'air.

Client habituel des sites de "courses" et/ou "supermarché" en ligne (j'ai nommé respectivement Telemarket.fr et Ooshop.fr) j'ai l'habitude de recevoir de la part, je suppose, de leurs services marketing attachés; des cadeaux plus qu'inutiles a mes yeux. Généralement j'ai droit a quelques magazines orientés ménagères évaporées. Je ne cache fois que des fois j'ai un truc utilisable (normalement des cannettes de 15 cl des divers nouveaux cola produits par le leader du secteur).

Mais dans ma dernière livraison, j'ai eu droit a un objet qui m'oblige à me poser des questions. Je dois avouer que ma première réaction a bien été de me dire que l'orientation des cadeaux pour la ménagère de moins de 50 ans avait été poussé a son extrême. Avec une taille de 12 centimètres de longueur et 2.5 centimètres de diamètre, cela ne dépasse pas ce que les professionnels du secteur appelleraient pudiquement marchandise pour débutant(e).


J'ai gardé l'étiquette même si j'ai essayé de voir si dessous il n'y aurait pas quelques indications d'usage...


Tournant l'objet dans tous les sens j'ai trouvé une explication... enfin plutôt un alibi.

et je subodore que dans le bain, son usage en est plus intime. Je parie que quelques adolescentes en découvriront le fonctionnement plus vite que leurs naïfs de parents. Les petites étoiles orangés sont a première vue du savon avec un parfum pénétrant (pas de jeux de mots, pas de jeux de mots, je le jure...). Une remarque quand même... ça n'a pas l'air très solide.

Voila encore un billet plein de sexe et de stupre. je sens que Google va encore trahir quelques surfeurs...

- page 1 de 3