Akael, fournisseur de contenus.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 30 juillet 2007

El jueves, suite à la caricature censurée.

El Jueves, le magazine qu¡ sort les mercredis publie un spécial (je crois qu'il en sort un par trimestre). J'avais déjà écrit sur ce magazine satirique et de sa mise sous séquestre ici et ici ; et plus anciennement pour d'autres raisons .


Le magazine sera donc mercredi prochain un spécial "séquestre" ou même la devise change : ce n'est plus le magazine qui sort les mercredis mais le magazine qu'on séquestre les vendredis.




Sous le titre "El Jueves : Nous sommes dangereux !" Les personnages de la caricature (de gauche à droite, un mari violent, un terroriste basque et un terroriste islamique) crient à la mascotte du mag : "Vous êtes allé trop loin !".
Dimanche dernier, Mario Vargas Llosa a publié un texte dans un journal espagnol critiquant le magazine et en montrant un très grande méconnaissance du dossier. Entre autres perles, il déclare que l'auteur de la caricature est un inconnu et que sans cette séquestration la caricature n'aurait été vue que par les quelques milliers d'acheteurs habituels du magazine. Il en vient même a dire qu'il s'agit d'une atteinte à la vie privée des princes d'Espagne... alors qu'il ne s'agit pas d'une photo, c'est juste une caricature !

Le directeur du Jueves est assez énervé, il trouve que son magazine, vendu en moyenne à cent mille exemplaires et qui n'avait été séquestré auparavant que deux fois dans son histoire (et les deux fois avant que la démocratie espagnole soit réellement en place, peu après la mort de Franco), est plutôt maltraité par la presse dans cette histoire. La plupart des commentateurs espagnols de l'affaire essayant mollement de défendre la liberté d'expression mais... en précisant bien qu'ils trouvent la blague grossière, le magazine en général plutôt nul et le dessinateur mauvais (à la limite ils accuseraient presque le magazine de l'avoir fait exprès pour relancer leurs ventes) et de toute façon la famille royale espagnole est digne, intouchable et sacrée.

En tout cas tout le monde est d'accord sur un point, c'est l'existence même de la monarchie espagnole le seul débat qui a été relancé par cette affaire !


mardi 24 juillet 2007

El Jueves publie une rectification.

Suites aux évènements de la semaine dernière, j'en avais parlé ici, le magazine satirique "El Jueves" a fait revenir son site web en ligne quelques heures. Par erreur ? j'ai pas eu le temps de le voir, mais le site aurait complètement changé. Il était (d'apres Mangas Verdes) totalement refait à neuf et très orienté web 2.0. En tout cas cela a donné le temps nécessaire pour enregistrer la nouvelle une.


(Traduction rapide : "Rectification ! Celle-ci est la couverture qu'on voulait publier").




Comme quoi, l'erreur est humaine.

Via : Escolar

vendredi 20 juillet 2007

Caricatures censurées : El Jueves, Del Olmo et le moule.

Le magazine satirique "El Jueves" dont j'avais déjà parlé ici nous gratifie cette semaine (depuis mercredi car contrairement a ce que laisserait penser son nom, le magazine en question ne sort pas en kiosque les jeudis mais les mercredis) d'une couverture très explicite (oui, encore).

(traduction rapide, titre : 2500€ par enfant*, homme : tu te rends compte, si tu tombes enceinte... ça aura été le plus près de bosser que j'aurais été de ma vie). On reconnaît sur la caricature, en faisant quelques efforts, deux membres très en vue de la famille royale d'Espagne.


Un juge espagnol de la "Audiencia Nacional" (juridiction extraordinaire chargée entre autres des cas de terrorisme, pour plus d'info lire le toujours excellent Eolas) a décidé d'interdire le numéro, de le pilonner et de rompre le moule ayant servi a le faire... ce qui montre a quel point la justice espagnole est à jour sur ce qui se passe réellement dans le monde moderne (je ne médirai pas sur le terme "rompre le moule", très archaïque pour les éditeurs mais qui peut être dans les tablettes des juristes espagnols). Évidemment dans un élan unique, tout ce qui compte comme blogueurs hispanophones  de renom publient quelque chose sur l'affaire... et affichent l'image.

Source : Quelques journaux espagnols dans leur version en ligne
Via : (blogosphere espagnole dans son ensemble).

Des journaux français commencent a en parler : 20minutes.fr et nouvel obs

* Le premier ministre espagnol a promis pour chaque naissance a partir du debout de ce mois de juillet un chèque de 2500€.


Actualisations.
21/07/2007: La police espagnole a effectivement demandé le moule à l'imprimeur (c'est 20 minutos qui le raconte). Face à son inexistence, ils ont demandé les données informatiques (que l'imprimeur reçoit par FTP, a peu près 6 Go d'après le 20 Minutos), les ont gravés sur un DVD et ont détruit les données en possession de l'imprimeur.

22/07/2007 : La policejustice espagnole a demandé ce matin au magazine de fermer leur site car rester en ligne pourrait être un délit. Ils ont obéi.

23/07/2007 : La vice-présidente du gouvernement espagnol croit que la séquestration d'un magazine déjà publié est une solution "d'une autre époque". Par contre sur le fond, elle ne dira rien car la justice "est indépendante".

Pour en finir : J'ai écrit sur les suites de l'affaire et conclu .

mardi 3 juillet 2007

Cthulhu : Au delà de quelques tentacules.

C'est le genre de vidéo qui crée des vocations. Je m'en souviens d'une ou on voyait une souris des champs qui habitait une vielle canette de cola et comment elle rentrait tranquillement par l'ouverture classique de ces récipients. Je crois qu'elle ne survivait pas à madame Chouette.

Source : alt1040 Voir : http://sunfox.org/blog/2006/09/26/u...

vendredi 8 juin 2007

Pierre Tombale


QuizGalaxy!

'What will your obituary say?' at QuizGalaxy.com

mercredi 23 mai 2007

25 mai - jour de la serviette (Towel day pour les puristes)

Ce 25 mai, comme tous les 25 mai depuis euh... 2001, sera le jour de la serviette. Vous ne savez pas ce que ce jour représente ?

DON'T PANIC !

Le 11 mai 2001, le seul homme ayant trouvé la seule réponse importante pour notre planète rejoignit les néandertals . Cette réponse est

42

et l'homme est évidemment Douglas Adams. Comme commémoration, le 25 mai on se doit de suivre les préceptes des autostoppeurs galactiques en prenant avec soi une serviette pendant toute la journée. Enfin, vous pouvez aussi prendre une photo de vous avec une serviette dans un endroit incongru.

Ils en parlent :

Mitose mentale

Cambalache

Mais cette date (recentrons nous un peu quand même sur la pseudo-ligne éditoriale de ce non-blog) est aussi en Espagne le jour le plus important de l'année... pour les geeks, depuis euh... 2006. C'est le même jour... et ce n'est (peut-être) pas un hasard.


"El día del orgullo friki" que je traduirais génériquement par le jour de la fierté geek (ou Geek Pride, même si en fait c'est plutôt la Freak Pride mais on peut pas demander a un espagnol de comprendre la nuance séparant un freak, un nerd et un geek). En plus de la commémoration de la mort de Douglas Adams, on commémore la première de Stawars (I qui deviendrait plus tard IV tout en ayant toujours été le IV à ce qu'il dit, mais les geeks n'ont plus vraiment confiance en Lucas depuis Jar Jar Binks). Et cette date a été choisie en Espagne pour revendiquer la fierté d'être un geek :

Pour qu'on cesse de voir les geeks comme des grands enfants ! Parce que tout geek a le droit (et même le devoir !) de faire la queue pendant des heures pour voir un film, d'acheter des figurines de japanime, de prendre le métro en lisant un Spiderman ou d'essayer de contrôler le monde (ou du moins d'essayer de prendre le contrôle du serveur d'en face).

Voir le Manifeste du jour de la fierté Geek. Lien en Espagnol.

mardi 8 mai 2007

Avec les Mii... j'explose mon geek-score grâce à la Wii.

Vous avez une Nintendo Wii ? Moi j'en ai une, j'ai donc créé mon mii et tous les utilisateurs qui viennent chez moi y passent. Très bonne méthode pour faire prendre en main la manette sans le stress du jeu (voir de la compétition qui commence). Après ça on enchaîne avec un petit tennis avec Wii Sports qui utilise les mii comme personnages-joueurs et hop, même les non-joueurs s'identifient facilement...

Vous n'avez pas de Wii ? Vous voulez quand même savoir à quoi ça ressemble... un petit outil web pour vous en faire le votre.

Et si vous vous prenez au jeu... faites donc vous faire votre propre figurine...


J'en veux un, j'en veux un...

source... http://www.nopuedocreer.com/quelohayaninventado/2208/mii-real/

mardi 24 avril 2007

Presidentielles françaises... en Espagne.

Que retiennent les espagnols du premier tour des présidentielles françaises* :


La participation comme tout le monde...

Le recul relatif de Le Pen... Un rapprochement est à faire entre la tactique de Nicholas Sarkozy dans l'UMP et sa campagne du premier tour et la structure et la tactique du parti populaire (PP) d'Aznar, ex-président du gouvernement. espagnol. La question qui se pose pour les analystes espagnols de La cadena SER (radio très importante du conglomérat de médias de M. Polanco avec El Pais et Canal+ Espagne, plutôt à gauche donc) est, vaut-il mieux avoir une extrême droite visible et cantonnée comme l'est celle de Jean-Marie Le Pen ou une extrême droite intégrée dans le grand parti de la droite comme en Espagne ? Pas de réponse claire... mais ils pensent que Nicholas Sarkozy lui il a fait son choix.

Ce qu'il les intéresse surtout c'est le changement futur que va vivre la France. C'est la première fois depuis longtemps que la France aura un(e) président(e) relativement jeune (du moins politiquement).

Et par ailleurs... d'après le blog d'économie pluriel "El blog Salmon" l'Espagne serait très intéressée par la victoire de Segolène Royal, non seulement à cause de la proximité idéologique entre les socialistes français et les espagnols mais aussi parce que si elle applique son programme, l'exode des capitaux et cerveaux français pourrait profiter surtout à... l'Espagne !

Cosas veredes, amigo Sancho...


* Ce blog n'est PAS 100% pur sans présidentielles...

dimanche 11 février 2007

Hommes, grenouille, jouant, bite, bongo... Youtube.

"El jueves" (le magazine qui sort les mercredis) se penche cette semaine sur Youtube. Restant un des seuls hebdomadaires BD espagnol informativo-satirique (dans une lignée soft du Charlie-Hebdo) s'intéresse depuis un moment a Internet et au web 2.0.
Même si je ne l'ai malheureusement pas lu, sa première page de cette semaine est assez révélatrice.



Traductions.
Titre : Fous de Youtube
La blague :
- J'ai cherché "hommes déguisés en grenouille jouant du bongo avec leur bite et j'ai trouvé 1343 vidéos !"
- Seulement ?

La où ça devient intéressant c'est que la recherche en question sur Youtube donne réellement un résultat... Montrant encore une fois a quel point les éditeurs espagnols sont en train de s'investir sur Internet.
On peut se poser la question, est-ce du cross-média à la M. Jourdain ou il y a un responsable de la com derrière qui sait ce qu'il fait ? Il ne faut pas oublier qu'ils viennent d'être achetés par le groupe RBA (éditeur de National Geographic en Espagne) justement pour pouvoir s'investir dans la télévision, la téléphonie et Internet.

Source : Ion-litio

Je salue, par ailleurs, tous le visiteurs provenant de Google qui chercheraient effectivement des hommes déguisés en grenouilles jouant avec leur bite que ce soit du bongo ou autre chose. Dommage, faut continuer a chercher.

mardi 2 janvier 2007

Des histoires...

La Fantasy™ suit des règles assez claires grâce auxquelles on peut situer deux camps bien déterminés, le Bien, le Mal plus une Carte. la Carte se doit de ne jamais manquer. On la trouve généralement sur la page 3[1]. Ou après le générique de début [2].

De la même façon on définit dans ce Genre, des personnages archétypes très clairement définis eux aussi.

  • Le Garçon, le Héros quoi. Il est beau (quand on aime le genre), courageux, idéaliste, un peu ingénu voir bête ou désobéissant sur les bords, menant une vie humble malgré ses ORIGINES (qu'il ne connait généralement pas) jusqu'au moment ou le DESTIN[3] vient le prendre par les c... oreilles pour le jeter sur les ennuis s'accumulant depuis des années à l'horizon (ou plus généralement la où n'importe quel benêt peut les voir mais personne y pense jusqu'au moment ou il ne reste plus qu'un gamin de 15 ans pour s'en occuper). Quand le DESTIN a commencé a porter ses fruits , on le retrouve généralement sur cette forme . A l'insu de son plein gré probablement.
  • La Fille, princesse, jolie, intelligente, espiègle voir un peu impulsive sur les bords (bords par ailleurs généralement très bien pourvus en rondeurs). Collectionne les ennuis, se fait enlever, maltraiter ou posséder, voir plus. Ils finiront bien évidemment par se marier... sauf s'ils sont frères jumeaux.
  • Le Vieux Maître qui révèlera au Héros son ORIGINE et son DESTIN, qui lui enseignera tout ce qu'il sait et même le truc qui aurait pu tout arranger la dernière fois mais qu'il n'a pas utilisé, erreur qu'il regrette amèrement car dans ce cas là rien n'aurait été pareil. Habituellement fini mort (quoi que c'est un état très surfait parait-il, y'a des vieux maîtres qui continuent a jacasser même après) en donnant l'occasion a son élève de fuir pour se préparer à la confrontation finale.
  • Le Chevalier mystérieux. On ne sait pas grand chose de lui (condition essentielle au mystère vous me direz), ni qui il est, ni pourquoi il passe par là, ni pourquoi il aide le Héros, d'ailleurs l'aide-t-il vraiment ?
  • Le Méchant Magicien, c'est généralement le teigneux qui passe tout son temps a essayer de tuer le Héros. C'est du boulot à plein temps et du coup on a rarement l'occasion d'en savoir plus sur lui. Il se peut que dans une dernière lueur de lucidité il regrette. A la fin. Juste avant que le feu[4] nous empêche de voir sa mort.
  • Le Mal. créateur du DESTIN et du mystère de l'ORIGINE du héros. Roi (Empereur, Dieu, Mégère Suprême...) équipé de série avec un énorme armée, plein de morts à ses pieds (dont il peut d'ailleurs se resservir à l'occasion d'une petite bataille) et d'un sous-fifre appelé Mechant Magicien. Il a crée de ses grandes mains le DESTIN avec une petite erreur commise il y a (âge du Héros-1) ans et le DESTIN... c'est qu'il ne survive pas à l'avant dernier chapître ou épisode. Parce qu'il est méchant. Et bon si on s'est déjà débarrassé du Méchant Magicien on va pas s'arrêter en si bon chemin.
  • Les Joyeux-seconds-Rôles, parce qu'il faut bien qu'on rigole un peu sinon jamais on arrivera a se taper ces 1200 pages écrites en tout petit.

Voilà, avec ces éléments on peut faire plein de bonnes histoires comme The Princess Bride[5], Willow ou Arthur et les MiniMoys. On peut faire du Starwars ou du Pratchett[6]. Et on reconnaitra les Personnages™ à chaque fois.

On peut faire aussi plein d'histoires à oublier... et pour No estoy perdido le film Eragon est plutôt à oublier. Et c'est comme ça qu'il nous l'a raconté (à peu près).

Notes

[1] sauf en cas d'édition de luxe où elle se trouvera tout à la fin du troisième volume.

[2] Dans ce cas-ci, la voix off nous racontera les ORIGINES pendant que des points et des tirets se dessineront sur la carte.

[3] Le DESTIN, c'est dur a expliquer. Le mot anglais DOOM a ceci de merveilleux que tout en voulant dire exactement la même chose, résonne a l'oreille comme étant beaucoup plus définitif. En tout cas pour les méchants.

[4] Un grand incendie y'a que ça de vrai. Ou un abîme. C'est fou comme la Fantasy est bien fournie en Abîmes Insondables... ou en Châteaux Sur-Le-Point-De-S'écrouler-Courons!

[5] si vous ne l'avez jamais vu, cherchez le DVD ! Film culte pour geek.

[6] en tout cas faut tenir ces archétypes à l'esprit pour en saisir le sel

- page 1 de 2